NORD ECLAIR, 26 septembre1997.

Nuit aériennes à comtesse.
Ainsi la nuit est-elle venue, hier soir, sur le festival des rencontres de La MAJT. Pour se refermer soudain sur le gigantesque portique installé au milieu de l'îlot.Tapis rouge sous trapèze et perches aériennes : Antoine et Véro pouvaient entrer en scène. La scène des airs, aussi, pour ces deux clowns poètes, habillés de vif, à la souplesse d' acrobates. Et un numéro intense et beau, lent comme une rencontre amoureuse, porté par un mobile qui s'équilibre et se déséquilibre au gré du mouvement des corps.Sculptures vivantes et mouvantes, elles dansent sous la lumière, mutines, câlines, sublimes. En harmonie. Elles font entrer dans le rêve la foule qui a rejoint l'îlot, fascinée, de plus en plus compacte.

Retour | Sommaire