L'express n°2629 du 22 au 28 novembre 2001.
     
 

Mais les nouveaux arrivants du 91 ne viennent pas seulement d'Afrique ou d'Inde. Certains ont tout récemment passé le périphérique, la grande frontière mentale; Poussez le portail de la maison, sente des Mésanges ça ne s'invente pas juste aprés la mare, dans le village du Chesnay, à 5 kilomètres d'Etampes. Un immense portique, tout d'acier et de filins, comme ceux que l'on installe pour les trapézistes, dans les cirques, vous accueille. C'est la maison de Véronique Stékelorom, 34 ans, et d'Antoine Dubroux, 37 ans, fondateurs de la compagnie l'Epate en l'air, qui produit des spectacles de rue montés jusqu'au Japon. "Ici, on est en province, pas en banlieue" lance Véronique Styékelorom. "On avait envie de sortir de Paris, on voulait un enfant et, pour exercer notre métier, c'est nettement plus facile ici; trouver des lieux de répétition, garer notre camion et la remorque dans Paris tout était monstrueux .Ici, on pose le camion et la remorque, on ferme la porte et terminé. Passer le périphérique était inconcevable. On se dit maintenant: "Qu'est-ce qu'on était bête!".
J.-SS

retour